Neigeline

Li Lamarre et Odile Santi

Editions Courtes et Longues

« Pourtant…que la montagne est belle » chantait Jean Ferrat.

Ouvrez grands vos yeux, inspirez profondément pour découvrir cette œuvre de Li Lamarre et Odile Santi. On suit à travers les pages le parcours de vie d’une boule de neige, Neigeline, depuis la cime de la montagne jusque dans la vallée, où elle est précipitée un jour de vent. Bourrasque bénéfique qui réalise son souhait de découvrir un ailleurs en couleur, la chute n’en est pas moins effrayante. C’est le soulagement quand elle atterrit enfin en bas.

Le nouvel environnement est propice à la découverte des animaux de la montagne. On ne voit pas de marmotte sur les cimes ! Peu à peu la nature réveille ses couleurs et le printemps prend le pas sur la blancheur de l’hiver. Quand Neigeline aperçoit le sommet d’où elle vient, elle comprend que plus rien ne sera comme avant. Pas d’amertume envers celle qui l’a protégée si longtemps, juste la conscience que les routes doivent se séparer pour avancer.

Les merveilleuses doubles pages paysages nous font pénétrer dans une montagne préservée, protégée, sereine. La marmotte succède aux animaux blancs, les crocus égayent les plaques de neige, l’hiver se retire doucement. Neigeline se sent différente. Elle aussi passe d’un état à l’autre. Bienveillance de la nature autour d’elle, elle assiste aux transformations : éclosion des fleurs, ballets des papillons, musique de l’eau qui est proche, si proche à mesure que le soleil darde ses rayons. Neigeline fond progressivement : une nouvelle aventure se dessine semble-t-il…une fin en début d’autre chose…

Cette histoire est un chemin de vie. La soif de découverte s’accompagne d’appréhension. Certes, avancer sur le chemin n’est pas exempt de peurs et d’interrogations. Qui vais-je rencontrer ? Où est-ce que je vais aller ? Lâcher la main du référent pour suivre ses envies est une grande étape.

Point de précipitation, Neigeline a profité de son « ici et maintenant ». On laisse des choses de côté, on en abandonne, on se transforme, on profite aux autres en leur laissant la place (comme des fleurettes par exemple).

La nature est superbement montrée. L’observation des illustrations réveille des envies de se poser pour observer le vol des petits insectes printaniers, ou le balancement délicat des pétales dans la brise. Si je tends l’oreille peut-être que je pourrais percevoir la respiration de la vallée, le bruissement des arbres, la musique du ruisseau dans la magie de l’instant présent.

Que cet album est doux et impressionnant de sérénité. Le cycle de la vie est magnifiquement suggéré (à chacun la liberté d’y percevoir ce qu’il souhaite). Qu’est-ce que je vais devenir ? Comment mes saisons se succéderont-elles ? Le parcours initiatique montre que la vie est faite de choix, mais pas que. La chenille devient papillon, la graine devient arbre ou fleur, la neige devient ruisseau, le petit d’homme deviendra « Je ».

A partir de trois ans et fortement recommandé pour les plus grands

Un avis sur “Neigeline

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :