Sacha a rendez-vous avec Esther

Xavier Bruyère

L’école des loisirs

Parfois dans la bibliothèque d’une amie on trouve une petite merveille. C’est ainsi que j’ai rencontré Sacha et Esther. En avant pour une histoire d’amitié, d’anniversaire, et plus si affinités.

Sacha a préparé un cadeau pour l’anniversaire de son amie Esther : un poème. Il a très envie de lui lire mais il n’est pas arrivé le premier. Auprès d’Esther il y a déjà Odilon, et Rémi, puis Anne qui les rejoint. Décidément !

Sacha propose à Esther une promenade sur son radeau : enfin un peu d’intimité. C’est sans compter sur la météo et la chute dans l’eau. Oh c’est bête, ils vont devoir passer la nuit sur une petite île. Sacha est ravi, il s’apprête enfin à dire son poème…ou pas. Esther, elle, s’endort vite laissant Sacha déconfit.

Le jour se lève. En attendant le réveil de Sacha, Esther s’éloigne pour cueillir quelques fleurs. Bien mal lui en a pris : elle se retrouve nez à nez avec un loup pas content du tout ! Pour défendre son amie, Sacha attaque : en avant les coups de parapluie (faut pas le chercher Sacha !).

Le loup s’excuse : c’est un malentendu. Il aime ses fleurs c’est tout, il ne voulait pas faire peur. Il va même les aider à rentrer en leur prêtant une barque. Esther en profite pour demander à Sacha ce qu’il voulait lui dire la veille au soir…Sacha se prépare, le poème s’envole, ils sont arrivés, les amis sont là, Esther et tous sont tout ouïe :  y a plus qu’à : Sacha se lance. (Mission accomplie). Esther est conquise semble-t-il… C’est-y pas mignon tout ceci ?

Encore une histoire qui se déroule au fil de l’eau. Même s’il y a des imprévus sur le chemin, notre héros chat ne se décourage pas. Les phrases sont courtes, le rythme est varié, c’est agréable à lire et à raconter.

Le cadeau sous forme de mots : j’adore ! Pas besoin d’offrir un bien matériel. Une belle intention, ça peut être très chouette et faire tomber les demoiselles. Sacha qui voulait de l’intimité pour lire son poème : c’est réussi. Il aurait pu se dégonfler, repousser, abandonner : même pas. Il a assumé le poème et les sentiments.

Ce qui a fait mouche chez moi : les illustrations ! Ce petit côté « à l’anglaise » m’a renvoyée dans l’univers de Béatrix Potter et Kenneth Grahame. Les animaux sont humanisés et évoluent dans un environnement relativement bienveillant où le méchant ne l’est pas vraiment. Les petites anicroches se finissent bien. C’est bucolique, romantique et poétique.

La promenade champêtre est terminée, je referme le livre avec  comme une envie de lire de la poésie au bord de l’eau.

(Merci à mon amie Esther pour la découverte de cet album)

A partir de trois ans.

Un avis sur “Sacha a rendez-vous avec Esther

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :