L’Archet

Hélène Gloria et Pascale Maupou Boutry

Éditions Cipango

Il y a des livres qui vous font de l’œil et on sait sans l’avoir encore ouvert que ça va le faire…

Après l’article sur Chapiteau ( https://clarasurlalune.com/2020/06/08/chapiteau/ ), ne perdons pas le rythme et pour votre plaisir Mesdames et Messieurs mes lecteurs :  une histoire de cirque !

Et un voyage car on part dans la Russie impériale !

Un cirque traditionnel se produit de ville en ville dans la lointaine Russie. C’est le printemps. Tout le monde rêve de jouer devant le tsar mais en attendant cet absolu privilège, il faut écumer la province. La vie est rude et la hiérarchie au sein de la troupe est bien réelle. Le soir de la première représentation du printemps, un élément inattendu vient perturber le spectacle : sorti d’on ne sait où, un musicien masqué joue du violoncelle. Si le public est conquis, la troupe circassienne est déstabilisée. Car du musicien, on ne sait rien : il a tout bonnement disparu. Le phénomène se répète soir après soir lors de différents numéros. A chaque fois la magie se produit, sublimant le numéro en cours. Seule Margarita la dompteuse ne s’offusque pas de ces intermèdes musicaux.

La réputation du cirque gagne en notoriété grâce à ce mystérieux violoncelliste au point que le Tsar souhaite assister en personne au spectacle. Le rêve de la troupe va devenir réalité, les rêves de gloire germent dans les esprits. Le grand soir arrive : la troupe fébrile entre en scène. Lorsque que vient le tour de Margarita et se tigres de Sibérie, le silence se fait. Vraiment ? Les notes montent, enflent, magnifiques. Le Tsar applaudit tandis que Margarita devient tigre : le musicien lui vole son moment de gloire. Etouffant dans son orgueil blessé, elle démasque le musicien. Effrayé, il s’enfuit. Les conséquences seront terribles pour la troupe circassienne et pour Margarita. Le musicien, jamais on ne le revit…jusqu’à ce jour des décennies plus tard…

Ce livre est un enchantement de par les illustrations ! Pascale Maupou Boutry nous transporte dans cette Russie d’avant révolution, raffinée, brillante de clairs-obscurs et si rude. Quant à l’histoire…Hélène Gloria nous emmène tantôt côté piste, tantôt dans les coulisses du cirque. Dans ce milieu éminemment masculin, je lui tire mon chapeau de laisser une jeune femme nous raconter cette histoire dans ce qu’elle a de magique et tragique à la fois. Et puis une femme dompteur (dompteuse ?) de tigres de Sibérie (un de mes animaux préférés) ça ne pouvait que me parler.

Une histoire tout en musique et mystère, et révélatrice de certaines limites émotionnelles. Eh oui on a tous notre côté obscur. Margarita avait envie de son moment de gloire et autant elle tolérait les incursions du musicien dans les numéros des copains, quand ce fut son tour la chanson n’était plus la même. Tolérance au placard, côté obscur en avant ! Parfois les émotions nous débordent, rafales incontrôlables. Anticipation des conséquences : niet. La vie est faite de leçon et si celle-ci est brutale, elle aura participé à la connaissance de soi. Ce point de rupture sera le début d’autre chose pour Margarita. Si la culpabilité lui a tenue compagnie une partie de sa vie, le moment de faire la paix avec cet épisode peu glorieux est enfin venu.

Merci aux éditions Cipango pour ce très bel album ! Avec cette histoire j’ai frissonné, j’ai imaginé le violoncelle faisant taire les cuivres et les murmures du public subjugué. J’ai vécu l’enrichissement des numéros par la musique, retenu mon souffle devant les acrobaties, espéré que jalousie et courroux s’adouciraient : que d’émotions !

Un avis sur “L’Archet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :