Screute cherche Scroute

Swann Meralli et Pizar

Albin Michel jeunesse

Screute mon cher Screute ne vois-tu rien venir ???

Défi articulatoire en perspective : j’espère que vous n’avez aucun problème pour enchaîner les syllabes bi voire tri-consonantiques car le texte sonne, craque, virevolte et croustille sous la langue : un vrai délice !

Sous la forme d’un conte randonnée, l’histoire nous conduit dans la forêt des Krouktes où Screute le Gröte cherche son Scroute. Car Scroute est parti : il a quitté le jardin et cela n’était JAMAIS arrivé. Alors Screute le Gröte a de quoi être inquiet.  Ce grand gaillard de viking aux augustes moustaches rousses et aux biscottos saillants se met en route et sur celle-ci, il croise d’abord Marion le grand coiffeur de lions. Ce dernier affirme avoir vu le Scroute de Screute. Sur le dos de ce bellâtre de lion qui le vaut bien, les voilà partis chercher le Scroute mais pas de chance, Marion conduit Screute près d’une route…Oups…Raté !

Sur un tracteur pétaradant Screute rencontre ensuite Bigueuleu, qui beugle qu’il a vu le Scroute…

Encore raté. Confondre un Scroute avec une crotte, on n’a pas idée ! Screute commence à s’échauffer car avec tout ça, son Scroute reste introuvable. Et ce n’est pas grâce à Beutchkassido que le schmilblick va avancer. Quoi que, avec un scoot on avance toujours plus vite qu’à pied.

Screute finira par trouver l’amour (qu’il ne cherchait pas !) et ENFIN, ENFIN il retrouvera son Scroute. Mais au fait, c’est quoi un Scroute ? (je vous préviens, rien à voir avec le scroutt à pétard d’Hagrid à Poudlard).

Alors franchement, quelle rigolade cet album. Vous commencerez par quoi ? Par les jeux de mots rigolos – par les confusions à foison – par les clins d’œil saupoudrés par l’illustrateur au fil de l’histoire ? Gare au rire, il est quasiment impossible d’y résister. Tranche d’humour en barre, avec Swann Meralli, l’archiduchesse et ses chaussettes ont du souci à se faire. Tonton qui tousse ira soigner sa toux avec le chasseur sans son chien car en terme de virelangue, c’est du haut vol. Pour moi qui suis orthophoniste, j’ai essuyé quelques plâtres notamment avec le nom de la paléontologue qui est particulièrement terrible à prononcer !

La richesse absolue de cette histoire, c’est ce texte truffé d’allitérations alors : à vos cordes vocales et points d’articulation : échauffement, une deux une deux une deux, on étire les zygomatiques, on détend les masséters, on mâchouille éventuellement un ou deux chewing-gums, on chauffe le larynx pour attraper un accent de Wisigoth (ou un autre si cet accent ne vous inspire pas…). Le premier qui se trompe aura un gage !

Côté illustrations, j’adore le côté international dans lequel nous promène Pizar. Elle est sacrément grande cette forêt des Krouktes : gare aux cactus juste avant d’arriver à la grotte de Lescroute (toute ressemblance avec une grotte existante serait fortuite je suppose…) ! Côté couleurs ça claque, c’est gai, c’est sonnant, détonnant et ça accompagne superbement le caractère farfelu des interlocuteurs de Screute.

Ouvrir Screute cherche Scroute, c’est partir pour une randonnée contée dans laquelle il faut être bien chaussé et en avant les surprises et les rires. Vous l’aurez compris, j’ai complètement craqué pour cet album addictif, joyeusement foldingue et désopilant à gogo.

Hey Scroute, si l’envie te prenait de prendre à nouveau la poudre d’escampette, n’oublie surtout pas de me prévenir !

4 commentaires sur « Screute cherche Scroute »

  1. Un grand merci chère Clara pour votre joli article à propos de notre livre !
    J’ai particulièrement apprécié que vous releviez également mon travail en parallèle du texte, avec les clins d’oeils – et petits événements collatéraux – que j’ai mis, de ci de là.
    Nous l’avons relayé sur nos pages FB.

    J'aime

    1. Oh…merci (à mon tour) !
      Qu’est-ce que je les « kiffe » vos clins d’oeils et autres « à-côté » ! J’espère que cet album tracera une belle route ! (si un suivant est dans les rails, je l’attends !).

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :