Gloups (histoire vraie)

Judith Chomel

L’atelier du poisson soluble

Comme indiqué entre parenthèses, l’histoire est vraie. Judith Chomel, artiste éclectique de son état (elle est « juste » chanteuse, accordéoniste, artiste…Génial non ?)…s’inspire de ce jour où, alors qu’elle était petite, elle a avalé…un boulon !

Du souvenir à l’histoire, il n’y a qu’un pas. Vous êtes prêt ?

La richesse de cet album, c’est le voyage dans lequel il nous embarque…Que dire du foisonnement des illustrations qui mêlent, emmêlent, mixent, fusionnent, tambouillent clichés rétros – collages – collections à foison – planches naturalistes végétales et anatomiques…Dans une explosion de détails, la bobine des protagonistes est mise en scène ici, ailleurs et surtout et à Cuba !

Puisque l’histoire est vraie, Judith Chomel met en scène Lili et sa famille (toute ressemblance avec des personnages ayant réellement existé n’est pas fortuite), et le moins qu’on puisse dire, c’est que le pedigree de ses parents est assez exceptionnel : papa est aux fourneaux, maman est aventurière, la grand-mère est contorsionniste et Josette l’iguane…est juste un iguane de compagnie qui aime prendre des bains moussants.

Lili est collectionneuse de tout, de rien, de bidouilles et petits trucs. Un jour elle trouve un boulon, et de fil en aiguille, perdue dans ses idées, elle l’avale !

Alors qu’est-ce qui se passe une fois qu’on a avalé un boulon ?

Parce qu’après le Gloups, qu’est-ce qu’il se passe au juste ??? (à part penser OUPS très fort)

Est-ce qu’on se robotise  – va-t-il ramollir – prendre racine quelque-part et faire sonner tous les portiques de sécurité (là c’est moi qui extrapole) ?

La médecine a parlé : le boulon de Lili va suivre le chemin digestif…avec tout ce qu’il y a de plus extraordinairement classique…Dans les limbes de la tuyauterie vasculairo-pulmonairo-intestinale, tel un explorateur il tracera son chemin jusqu’au PLOUF libératoire !

Ensuite c’est le papa qui ajoutera son grain de sel à l’histoire…tour à tour scaphandrier, capitaine ou plongeur de l’extrême, il fera du boulon un trésor…pour la maman. Puisque tout est bien qui finit bien, en avant la fête avec les voisins. Perso je craque complètement pour le costume « bougeoir » !

Tel un cherche et trouve, je me prends au jeu de retrouver les personnages : sur le dos d’un zèbre pour la fillette, aux prises avec un croco pour super papa…Le fantastique est aux quatre coins des pages ! En rythme, la modernité du tout se nourrit des tranches photo d’hier pour créer une ambiance détonante, hilarante, joyeusement décalée et terriblement addictive !  

Cerise sur le pompon : un clin d’œil à l’île de Groix (alors ça !!!). En avant créativité, imagination et les anecdotes d’enfance : si l’occasion fait le boulon, BIG UP Judith Chomel et L’atelier du poisson soluble pour cet album, délicieusement bizarro-extraordinaire !

Et vive l’enfance, la digestion et les collections en tout genre !

Un avis sur « Gloups (histoire vraie) »

  1. j’ADORE, il est superbe, formidable. Et son côté carnet de voyage, d’Aventure, je ne peux qu’être fan. C’est tout ce que j’aime. Et l’histoire, trop trop belle. Une très très belle découverte. Merci

    J'aime

Répondre à Olé Christine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :