L’enfant, la taupe, le renard et le cheval

Charlie Mackesy

Les arènes

Il y a des livres qui sont une évidence. Des lettres brillantes, un papier épais et doux : c’est comme un nouveau Petit Prince, ou Snoppy…avec des nouveaux protagonistes ! Il y a un enfant qui se pose beaucoup de questions, une taupe qui raffole des gâteaux, un renard introverti et un cheval qui sait voler mais qui ne le montre pas.

Des questions sont posées, existentielles. Évidemment.

Des réponses sont apportées, pas celles auxquelles on s’attendrait. Forcément !

Chez moi elles font mouche. Sûrement parce qu’elles donnent à entrevoir le revers des choses comme dans ce tête à tête entre la taupe et le renard.

Voilà qui me rappelle la fable du Lion et du Rat !

Loin d’appuyer sur les faiblesses, Charlie Mackesy nous prend la main : cheminons ensemble à la rencontre de notre propre bienveillance. Parce que vivre c’est douter, se questionner, hésiter, avoir peur, se perdre dans des labyrinthes intérieurs, tomber parfois…Pour aller à la rencontre de notre lumière, il faut se donner la permission de ressentir, ressentir vraiment. Demander de l’aide devient preuve de courage, dixit le cheval. Les faiblesses apparentes ne seraient-elles pas la révélation d’une formidable ressource ?

Pleurer : aveu de faiblesse ? Vous avez quatre heures… Ici le petit garçon laisse couler ses larmes après être tombé du dos du cheval. Tomber ça peut faire peur (surtout quand c’est de cheval, j’en sais quelque-chose). On perd le contrôle, impossible d’anticiper et ça fait mal ! On peut donc avoir peur par anticipation…et ne plus bouger de peur de se reprendre un gadin. Que faire ? Rester immobile en espérant ne plus tomber ? Admettre sa peur pour la reconnaître (je sais que tu es là), l’observer pour l’apprivoiser, lentement la relativiser et sûrement éviter qu’elle repointe systématiquement le bout de son nez. C’est mieux que de prendre racine, non ?

Si on peut avoir peur pour soi, on peut aussi avoir peur de décevoir les autres, craindre l’avis de ses amis car nous accordons de la valeur à leur opinion. Peut-être serions-nous moins influençables si on d’abord on s’écoutait ? Pour cela il faudrait se faire un peu plus confiance…qu’en pensez-vous ?

Je suis absolument charmée par la délicatesse graphique que Charlie Mackesy nous propose. Entre sobriété et légèreté, la fable philosophique se dévoile. Parfois des touches colorées viennent enrichir le trait d’encre noire. Un peu d’humour gourmand (sacrée taupe et ses gâteaux !), les saisons défilent, les flocons ou la Lune habillent le ciel nocturne. Le temps météorologique se fait métaphore de la vie : on a tous des tempêtes à affronter. Quand le mauvais temps s’éloigne, il laisse place aux rayons du soleil…

La subtilité du message le rend profondément puissant. La bienveillance s’affirme et se confirme à chaque page. L’amitié y tient une place extraordinaire en nous montrant que « qui est différent » peut s’assembler, se respecter et le plus beau, s’aimer ! Il devient même possible de montrer ses ailes (vous avez saisi le message je suppose).

Youpi il est permis de s’affirmer, de se déployer. Si les doutes nous assaillent, je souhaite à tous d’avoir des amis taupe-renard-cheval à proximité immédiate pour partager promenade, silence et biscuits !

Je conseille et recommande ce livre pour tout le monde. Il saura parler à l’enfant intérieur que l’on porte en soi. En nous enveloppant de son regard doux, rassurant, réconfortant, il allume une chose précieuse : une bougie de confiance en la vie. J’en retiendrai ceci : vivons,hughons, avançons, improvisons !

Un avis sur “L’enfant, la taupe, le renard et le cheval

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :