Monsieur Leblanc et l’homme en noir

Bernard Villiot et Barbara Brun

Gautier Languereau

Depuis qu’il est veuf, Mr Leblanc vit dans une routine imperturbable. Le lundi c’est thé et vol-au-vent, le mercredi c’est promenade au square. C’est ainsi et pas autrement. Jusqu’à ce jour où un homme de l’ombre s’impose et se met à le suivre pas à pas.

Cet opportun n’est pas du goût de Mr Leblanc, lui qui ne demandait rien.

Qu’il est dérangeant cet homme en noir !

Qu’il est obligeant cet homme en noir quand il ramasse le canotier de Mr Leblanc alors qu’il est emporté par un coup de vent…

C’est avec les petites attentions qu’on peut réviser son jugement. Mr Leblanc s’accoutume à la présence silencieuse et bienveillante de l’homme en noir. Il se plaît à lui raconter sa vie d’antan, celle des jours heureux avec Mme Leblanc. Les souvenirs ne réveillent plus la douleur mais la pétillance de ces moments de bonheur. Avec eux, l’envie de fabriquer des toupies pour les bambins se fait sentir dans les mains. Mr Leblanc bricole, tourne, décore du matin au soir…et se surprend de cette nouvelle joie de vivre.

Au fait, qui est cet homme en noir dans les pas de son voisin Mr Lebrun ?

On dit que le deuil nécessite plusieurs étapes. On rencontre Mr Leblanc alors qu’il navigue dans les eaux troubles de la tristesse. Toute sa vie s’organise autour des moments partagés avec son épouse. Tout en ritualisant sa vie, ces moments le font tourner en rond. Il est coincé un pied dans le présent, un pied dans le passé. La douleur de l’absence ne peut se combler avec un regard qui regarde tout le temps en arrière.

Comment aider Mr Leblanc à s’ancrer ici et maintenant ?

C’est là que l’homme en noir intervient ! On peut choisir de s’isoler. Parfois c’est un temps nécessaire. Mais comment sortir de l’isolement quand on a reconstruit sa vie ainsi ? Le coup de pouce peut venir des autres, encore faut-il l’accepter. On voit bien que Mr Leblanc n’est pas positivement disposé au départ envers l’homme en noir. Il l’agace franchement, voire l’énerve carrément.

Et bim, un petit coup de colère salvatrice. Parce que dans le deuil il y a aussi la colère et c’est un fait, il faut qu’elle s’exprime. De quel droit cette ombre se permet-elle de venir le déranger, lui qui n’a rien demandé ? (Je ne sais pas vous, mais moi j’y vois un certain Peter Pan…vous savez, celui qui a gardé son âme d’enfant…!)

La peine ressentie est à la mesure de la joie qui imprégnait les moments heureux. C’est certes un pas immense quand on atteint ce moment où les souvenirs peuvent être évoqués sans se charger d’un poids d’émotion douloureuse. L’homme en noir distrait Mr Leblanc de ses souvenirs à petites touches, juste ce qu’il faut. En acceptant de partager un peu de son quotidien, Mr Leblanc rompt son cercle de regrets sans fin et revient au présent.

L’accordéon de nouveau se fait entendre et les toupies de tourner à nouveau !

J’ai un grand plaisir à retrouver la plume poétique de Bernard Villiot. Elle transcende à petits pas le chagrin pour ramener de la lumière sur les souvenirs. Pour que ce qui rimait avec joie puisse garder le même écho qu’avant. C’est doux, beau comme un rayon de soleil en automne. Les illustrations de Barbara Brun servent à merveille cette histoire en l’auréolant d’une chaleur subtile : celle que l’on peut trouver dans les petites choses du quotidien : une promenade au bord de la mer, la lumière d’un atelier, la présence réconfortante d’un chat, la joie de croiser le regard d’un ami…

Cet album fera mouche dans le cœur de tout ceux qui ont connu un jour le retour à la vie après des jours de nuit. Peut-être les enfants s’amuseront de cet homme en noir, bienveillant et propre à chacun… Car si chacun peut avoir son propre homme en noir, ça veut dire qu’il y a de l’espoir !

Un avis sur “Monsieur Leblanc et l’homme en noir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :